Orelsan :
Yeah,
Tu le sais pas encore, mais t’es déjà mort,
Tu comprends pas les métaphores que j’élabore,
J’suis méga-fort, ma mélodie t’assommes dès les premiers accords,
J’contrôle la pluie parce que j’maitrise la force,
Déterminé j’part en Californie exterminé Terminator,
Certains « l’ultime Cosmos », « le septième sens »,
J’lutterai contre Mephisto jusqu’à sa dernière danse,
J’en ai rien à foutre d’être un enfant de cette belle vieille France
J’en ai rien à foutre de ce que t’as bande de lesbienne pense,
Celui qui t’as cass’, qui tabasse, qui ta pris ta place,
Qui pratique l’acupuncture avec un pic à glace, moi
J’rappe seulement pour déranger vos parents,
J’baise ta mère, Han nan, on a échangé nos mamans!!
Toc toc,
On arrive avec nos rimes et les grosses prods,
Toc toc,
Le rap est bientôt mort, j’ai sorti les électrochocs
Orel, Skread, Gringe et la 7eme Magnitude,
Sortez les personnes âgés j’viens déclencher la canicule

Refrain :
C’est juste un avertissement, parce qu’on arrive dans ce putain d’bordel,
Fini la branlette, maintenant j’prends le suivant,
Nan, tu peux pas test l’équipe, tu risques d’en perdre tes tripes
C’est juste un avertissement, parce qu’on arrive dans ce putain d’bordel,
Fini la branlette, maintenant j’prends le suivant,
Nan, tu peux pas test l’équipe, tu risques d’en perdre tes tripes
C’est juste un avertissement….

Extrait manga :
Je lis dans tes pensées que tu crois qu’un jour la Terre entière sera enfin débarrassée à tout jamais de toute les horreurs qui y sont commises, tu es un utopiste

Gringe :
Parce que mon petit frère va passer le restant de sa vie devant le toubib,
J’envoie tous les vendeurs de pilules rejoindre la route des enfers en roue libre
Tête en l’air seulement quand roupille, j’te souhaite
7 ans de malheurs et 7 ans ferme condamné à errer dans l’oubli,
J’aime pas ta gueule de punk,
Moi je veux mourir au combat, mes dernières volontés sur une feuille de Blunt
Mon rap t’écorche une veine, t’accompagne en convalescence,
Bientôt PD, tu feras la torche humaine à la pompe à essence,
J’rêve d’une blonde alléchante, pute, genre Sylvia Saint,
Tendance à me compliquer la vie quand j’tise un litre d’absinthe,
Casseurs Flowters est venu t’offrir un monde meilleur,
Devient gérant de ton entreprise avec un masque et une pince-monseigneur,
Fourre le Fisc, coupe le shit, shoot et court le risque ou,
Coule et touche le smic, attend nez dans la poudre qu’on t’coupe le fil,
Si t’as suivis le troupeau moi je suis garé en double file,
Sort les coupe-coupe et les couteaux pour saigner ton iris!

Refrain :
C’est juste un avertissement, parce qu’on arrive dans ce putain d’bordel,
Fini la branlette, maintenant j’prends le suivant,
Nan, tu peux pas test l’équipe, tu risques d’en perdre tes tripes
C’est juste un avertissement, parce qu’on arrive dans ce putain d’bordel,
Fini la branlette, maintenant j’prends le suivant,
Nan, tu peux pas test l’équipe, tu risques d’en perdre tes tripes
C’est juste un avertissement….

Yeah, c’est juste un avertissement…

Extrait manga :
« Et si tu persistes à vouloir te battre, je serai obligé de t’achever, laisse-moi plutôt t’envoyer en douceur vers un monde meilleur »

Orelsan La Fête est finie - Acheter l'album